mardi 4 mai 2010

Les îles Féroé partie 1



En commençant ce blog, je me suis posé plusieurs questions. D'abord, la première : Comment parler de pop scandinave en français en sachant qu'il y a probablement une grande majorité de gens qui ne savent même pas ce qu'est exactement la Scandinavie. Bon, je ne vais pas revenir sur mon premier post... Mais j'étais à peu près certain que ce blog serait probablement pas le plus populaire de France et effectivement, c'est le cas! Qui s'intéresse à la musique qui vient du Nord? La suite me donnera peut-être des raisons d'espérer. En tout cas, le post du jour vous réserve quelques bonne surprises...

Aujourd'hui, j'ai choisi de parler de la pop féroïenne et pas du rock suédois. Je m'explique... Quand on regarde l'histoire récente de la pop et du rock en Europe du Nord, on se rend compte que les noms qui ressortent (presque) systématiquement sont : Abba, Roxette, Europe, Ace of Base et the Cardigans. Bon, c'est vrai qu'il y a aussi Björk et les Norvégiens de A-ha mais il n'en reste pas moins que l'immense majorité des artistes nordiques connus sont ; et suédois, et commerciaux. C'est un fait.

Alors j'aurai certainement l'occasion de parler de long en large de I am from Barcelona, de Stina Nordenstam, de Lisa Ekdahl ou de Bo Kaspers orkester mais la réalisation de cet humble blog m'a poussé à aller en terre inconnue. Je ne connaissais rien de la musique des îles Féroé. Désormais j'en connais un (tout) petit peu.

Le premier artiste dont j'ai envie de vous parler s'appelle Høgni Reistrup. Si vous avez lu mon premier post, vous pensez peut-être avoir déjà lu ce nom... Eh bien non! Cette fois-ci, il s'agit de Høgni Reistrup et non pas de Høgni Lisberg, le petit jeune énervé.
Ne connaissant presque rien de la musique de ce petit pays je ne vais pas me mettre à recopier un article wikipédia mais simplement vous encourager à aller faire un petit tour sur son site et sur youtube où vous trouverez trois ou quatre chansons qui laissent entrevoir un compositeur d'un très grand talent. Oui oui oui! Si je vous le dit c'est que c'est vrai!


video

Perdues au beau milieu de l'océan Atlantique, les îles Féroé ne font parler d'elle que lorsque l'équipe de France de foot vient se faire chier à les battre 8-0. J'exagère à peine car que savons-nous de ce petit archipel à part qu'il y fait froid et que les gens y mangent du poisson? Eh bien nous savons désormais qu'il y a deux chanteurs qui s'appellent Høgni et qui jouent de la gratte. Ben quoi? C'est un début...!

Une autre artiste, au nom difficilement prononçable, Eivør Pálsdóttir mérite également un petit focus. Complètement frappadingue, la viking, croisement de Björk et de Valérie Damidot (oui ça fait peur) a un talent de musicos assez intéressant. Oscillant entre différents musicaux, elle se rapproche quand même pas mal de ce que peut faire Yann Tiersen et c'est d'ailleurs avec lui qu'on la retrouve dans ce live :

video


Passons aux Boys in a Band, BIAB pour les intimes, un groupe d'énervés qui fait un tataboum de qualité et qui rappelle un peu Franz Ferdinand. Eux, décrivent leur musique comme du Bob Dylan sous amphétamine et très honnêtement, si ma grand-mère les entendait elle appellerait illico leurs parents pour leur dire qu'ils ont mal élevé leurs gosses... Et que faire autant de bruit pour une chanson c'est pas normal... Mais bon, c'est ma grand-mère aussi...

video


Enfin, et pour terminer ce premier post féroïen, on passe à un autre genre ; l'électro avec Analog Norð. Un groupe tout jeune puisque le dernier (et premier) album est sorti en 2009. Ils chantent en anglais, ce qui pourra certainement aider si ils veulent un jour s'exporter un peu plus loin que Copenhague.


video

Donc, ce qu'il faut retenir de ce petit article est que :
Je vais essayer de faire un tour d'horizon subjectif des pays du nord, et il y aura un peu de choses connues mais surtout des découvertes (en tout cas, pour moi)... J'insiste aussi sur une chose : Je ne suis pas critique musical. Quand j'aime un groupe ou un chanteur, l'analyse se résume souvent à j'aime bien ou j'aime pas... et à moins que je devienne maso, tout ce qui sera publié sur ce blog représentera ce que j'aime bien. Par conséquent, le dossier que j'essaye de faire sur les îles Féroé est constitué de groupes et de chanteur(ses) que j'ai écouté et que j'ai essayé de connaître un peu. Il ne s'agit pas non plus d'artistes confidentiels qui sont des stars internationales dans leur famille... Ils ont tous un site web, un myspace, voire même un article dans wikipédia. Ce qui est certain, c'est que cette petite enquête me porte à croire que je risque d'avoir encore de bonnes surprises... si jamais j'arrive à me motiver à continuer à rédiger ce petit blog...


3 commentaires:

  1. Super intéressant!
    Merci pour ce tour d'horizons musicaux.

    Il me reste juste à trouver ce que je ferais une semaine sur ces iles...
    Écouter de la musique et visiter des pubs probablement

    RépondreSupprimer
  2. Ton blog est un plaisir!

    J'ai voyagé durant 1 mois en Scandinavie et j'en suis tombé amoureux.

    Amateur de musique que je suis je m'intéresse de plus en plus au foisonnement musical du Nord pour m'approcher peut-être un peu plus des paysages époustouflants que j'ai pu voir.

    Je te remercie aussi pour ce tour d'horizon musical.

    Connais-tu Teitur? C'est un artiste extrêmement talentueux des Îles Féroées. Je te conseille vivement son écoute.

    Tourne-toi aussi sur l'Islande car il y a du talent là-bas, ah ça oui, du vrai talent tel que Soley.

    Meilleures salutations suisses
    Alex

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les compliments. C'est un plaisir pour moi avant tout de me plonger dans ces musiques si atypiques. Je suis toujours heureux d'avoir la confirmation que ce genre de musique a un public. Maintenant, c'est vrai aussi que la musique scandinave est tellement riche et variée qu'une vie n'y suffirait pas. Mais dans la mesure du possible, j'essaye de donner un peu de mon temps, même si ce n'est pas forcément facile tous les jours d'avoir une vision juste et générale. Pour ce qui est de Soley Stefansdottir et Teitur, oui je les connais. Pour Teitur il y a déjà un post (qui vaut ce qu'il vaut). En revanche pour ce qui est de Soley, je vais me pencher sur son cas d'ici peu.
    Encore merci pour les encouragements!

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...