dimanche 6 novembre 2011

La Suède partie 1

 Le Bling-bling, vu par Albal, moi je dis ça donne, mais tout le monde peut pas porter ça...

Quand on évoque la Suède, on ne peut pas passer à côté des pionniers, des tauliers, bref de Abba. J'ai longtemps considéré ce groupe comme étant tout ce qu'il y a de plus kitch et pour tout dire gnian-gnian... Il faut dire que le passif est lourd : Un début de carrière internationale à Brighton sur la scène de l'Eurovision 1974, comment dire... un peu kitch! C'est bien simple, la première fois que j'ai vu le clip, j'ai cru que c'était Sheila qui chantait avec Dustin Hoffman déguisé en Tootsie.

video


Alors, effectivement, des chansons hyper populaires et très bien écrites, comme Dancing Queen, Fernando ou Money, Money, Money ont installé le quatuor dans la culture populaire mondiale. Avec plus 370 millions d'albums vendus à travers le monde, Abba s'est hissé au niveau d'artistes de légendes tels que les Beatles, Elvis ou encore Michael Jackson.
Le poids et l'influence d'Abba en Scandinavie étaient tels qu'à leur séparation en 1982, c'est toute l'Europe du nord qui se trouvait déboussolée et orpheline. J'aurais sans doute l'occasion de reparler d'Abba avec plus de précision mais pour le moment, et puisqu'il s'agit de faire un petit tour d'horizon des artistes suédois, passons aux suivants.


Heureusement, la nature a horreur du vide et en 1986 débarquent un duo tout plein de gel et d'épaulettes, j'ai nommé Roxette!


Quand on s'appelle Per, vaut mieux chanter en duo qu'en trio, non?

Tout commence pour Per Gessle et Marie Fredriksson avec un single, Neverending Love, qui sort en juillet 1986. Ce titre est en fait la reprise, d'une chanson suédoise qui s'appelle Svarta Glas (lunettes noires) et dont voici un petit exemplaire :



Roxette rencontrera un énorme succès qui en fera un des groupes suédois les plus populaires et les vendeurs au monde (voir un palmarès des artistes scandinaves qui vendent le plus sur le site allscandinavian.com). L'album Pearls of Passion sort la même année. En octobre 1988, l'album Look sharp leur permet d'être classés dans le hit parade de 24 pays. The Look (1989), It must have been Love (1990, l'un des thèmes de Pretty Woman), Joyride (1991) sont leurs plus grands tubes.

Les années 1990 ont été florissantes pour d'autres artistes suédois. Petit rappel rapide :


Europe - The Final Countdown (1986)


Ace of Base - The Sign (1994)


Robyn - Show me Love (1997)


Meja - All 'Bout the Money (1998)


Jennifer Brown - Tuesday Afternoon (1998)


The Cardigans - My Favourite Game (1998)



Emilia - Big Big World (1998)


Il y en aurait d'autres. J'aurais pu parler de Titiyo, d'Eagle-Eye et Neneh Cherry, d'Escobar ou dans un autre genre d'Yingwie Malmsteem mais cette petite série aura peut-être le mérite d'évoquer des souvenirs aux fans de pop et de rock scandinave tout en informant les autres sur l'identité et la nationalité de ces artistes que l'on a tous entendus.

Dans la prochaine partie, je parlerai du côté plus underground et independant de la musique suédoise et là, mon dieu, c'est un gros morceau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...