dimanche 30 mai 2010

Björk partie 1




Parler de Björk est quelque chose de difficile pour moi. Si j'ai adoré l'artiste pendant longtemps, ses dernières productions m'ont quelque peu échappé... Comme beaucoup de fans j'ai tous ces disques et comme beaucoup de fans, mon préféré reste toujours Debut. Mais parler de Björk depuis ce premier disque solo est une erreur... D'abord parce que Debut n'est pas son premier disque. Ensuite parce que la carrière de cette artiste est probablement beaucoup plus riche que ce que le quidam occidental ne le saura jamais. La vie musicale de Björk commence à 11 ans. Née de parents hippies et éveillée, comme tous les petits vikings à la musique, Björk entre très tôt dans le show biz islandais.


video
Eh oui! Björk et crazy frog ne sont qu'une seule personne!

Dans la foulée de ce premier titre, la petite Björk enquille sur un premier album sobrement appelé Björk. Contrairement au titre que nous venons d'écouter (je me demande combien ont eu le courage d'aller jusqu'au bout!), Björk est un album exclusivement islandais. Il est constitué pour la plupart d'adaptations de titres pop des années 60... dont une que voici...




Fille d'un syndicaliste et d'une activiste écolo, Björk ne pouvait pas rester longtemps esclave du système et si elle poursuit sur la voix musicale, dès 14 ans elle forme un group punk de filles, Spit and Snot... puis est à l'origine d'une autre formation (jazz fusion cette fois), Exodus.
C'est deux ans plus tard, nous sommes en 1981 et Björk à 16 ans, qu'un vrai premier groupe conséquent voit le jour. Il s'agit de Tappi Tíkassar un groupe qui aura une vraie carrière en Islande avec à son actif un album, plusieurs apparitions dans des films et un genre qui enfin commence à ressembler à la Björk que nous connaîtrons bientôt. La voici donc à 17 ans dans un live que l'on peut retrouver dans le docu Rokk Í Reykjavík (que je n'ai pas vu...)


video


Après deux ans d'une vie musicale riche d'enseignements, Björk délaisse Tappi Tíkassar et entame son second projet sérieux et qui donnera, à ma connaissance, son premier groupe à s'exporter en dehors des frontières islandaises : KUKL.

Björk, une fille qui en a dans la culotte...




Dans le prochain épisode... KUKL et Sugarcubes... Mais avant ça, un live assez rare de Björk et sa bande de tarés de Tappi Tìkassar...

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...