dimanche 13 novembre 2011

La Suède partie 2 - Kent

Ah... Kent, un groupe à la pointe de la modernité (fake)

Deuxième partie sur la musique de Suède, le pays au monde qui concentre le plus de talent musical au kilomètre carré.

Je m'explique.

Avec quelques chose comme 9 millions d'habitants (à titre de comparaison, la Belgique c'est 11 millions), la Suède a produit des artistes connus à peu près partout dans le monde. Des noms comme Abba, Europe, Ace of Base, Roxette ou Cardigans font de  ce petit pays un véritable poids lourd discret de l'industrie musicale.
Ce qui m'intéresse sur ce blog, c'est avant tout de parler des artistes qui ne passent pas forcément sur NRJ ou Fun Radio mais dont le talent évident mérite un petit détour.

Kent

J'ai déjà parlé de Kent, mais dans une série sur la Suède, je ne vois pas comment ne pas remettre une couche car, je le dis haut et fort, Kent est le meilleur groupe du monde. C'est comme ça et je vais vous le prouver. Attention, ça risque d'être long...




Kent voit le jour il y a 21 ans à Eskilstuna, à une centaine de kilomètres de Stockholm. C’est dans cette ville a forte minorité finnoise que Joakim Berg fait la rencontre de Sami Sirviö. Ils sont à l'époque lycéens et ont des musiques plein la tête. Les deux comparses se mettent rapidement à jouer de la musique ensemble, Joakim chantant et jouant de la gratte alors que Sami se révèle un excellent guitariste. La légende dit que tout a vraiment commencé par un voyage que fait Joakim à Londres et d'où il revient avec deux guitares, une pour lui et une pour son pote Sami. Leur première, éphémère, formation s’appellera Coca-Cola Kids (en raison de la quantité de cette boisson consommée par les deux ados à cette époque).

Rejoints par un autre camarade de lycéé, Martin Sköld, l'idée de monter un groupe commence à germer. Bientôt Thomas Bergkvist et Markus Mustonen viennent compléter la toute jeune formation qui prend alors le nom énigmatique de Jones och Giftet (Jones et le poison), en référence à l'affaire du Temple du peuple au Guyana.

Et c'est connu sous ce premier nom qu'en 1991,  les suédois gagnent un concours de rock dans leur ville d’Eskilstuna. La suite : Rencontre avec un directeur artistique d'EMI, démos et... premier différend artistique. L'histoire pourrait s'arrêter là, mais comme le dit ma grand-mère, on arrête pas la légende...


Certainement un des premiers enregistrements de Jones & Giftet


Débarrassé de l'encombrant Thomas Bergqvist, le groupe trouve en Martin Roos un nouveau guitariste.
Le groupe change peu après une nouvelle fois de nom (Havsänglar, les anges de la mer... probablement pas le nom le plus accrocheur pour faire carrière internationale). Qu'importe, après quelques tâtonnements, le groupe trouvera son nom définitif en 1993. Alors, justement, à ce propos, on est au début des années 1990. Sans aller taxer Kent de faire preuve de manque d'originalité, il faut tout de même remarquer la similitude dans le choix du nom avec The Smiths, groupe britannique ultra populaire à l'époque (malgré leur séparation quelques années plus tôt)... Après tout les Beatles ont bien pompé leur nom sur les Crickets.


Kent signe en 1994 un contrat avec BMG et sortent à la fine de la même année leur premier single, När det Blåser på Månen (Quand le Vent Souffle sur la Lune) et en 1995 leur premier album éponyme.

video


On ne peut pas dire qu'à cette époque Kent fasse déplacer les foules. Malgré des critiques élogieuses. Rapidement, Martin Roos laisse tomber le groupe, se sentant plus à l'aise à la production. Il est très rapidement remplacé par Harry Mänty.

Kent en live - Blåjeans (Blue jeans) et Vi kan Väl Vänta tills Imorgon (on peut bien attendre jusqu'à demain matin)


C'est en 1996 que viendra le succès avec le deuxième album de Kent, Verkligen (Vraiment).


Le 7 février sort ce qui restera le premier tube de Kent. Ca s'appelle Kräm (Så nära Får ingen gå) - Crème (Personne ne s'approche autant, traduction perso)... et c'est une chanson tendue et envolée qui donne envie de sauter sur son lit avec un cintre en guise de guitare.



Avec cet album, quasiment entièrement composé par Joakim Berg, Kent trouve enfin son public. Récompensé du Grammy (suédois) du meilleur groupe pop/rock, la jeune formation vend son Verkligen à 80.000 exemplaires et le voit atteindre le sommet des charts suédois pendant plusieurs semaines. S'ensuit une tournée triomphale et c'est comme ça, ma p'tite dame, qu'on fait un bon groupe de rock'n'roll!
A noter la présence sur Verkligen d'autres tubes tels que Gravitation, ou encore Halka que voici dans une apparition télé de 1996.






A l’automne 97 Kent sort le single Om Du var Här (If You Were Here sur l’édition anglaise) qui est un nouveau succès, et quand sort Isola, le troisième album, celui-ci entre directement à la première place des charts suédois. Le triomphe est tel qu’en accord avec leur maison de disques, Kent décide de sortir une version anglaise d’Isola pour s’attaquer au marché international. La version anglaise fait à nouveau un carton en Suède alors qu’il s’agit simplement d’une traduction. Le clip de If You Were Here débarque en fanfare sur des chaînes comme MTV ou VH1 et Isola remporte un joli succès d’estime en Angleterre ou aux Etats-Unis où les Kent font la première partie de la tournée des Cardigans et ont un peu tendance à éclipser ces derniers.

 Eh oui, Kent chante aussi en anglais!


A peine le clip de 747 terminé début 1999 que le groupe planche déjà sur son nouvel album, Hagnesta Hill. Kent veut en faire un album grand public, plus accessible que les précédents. C’est le contraire qui se produit : la plupart des titres ont été écrits par Joakim Berg durant la tournée américaine du groupe et sont plus intimistes et nostalgiques que jamais (le mal du pays et la fatigue d’une telle tournée y sont sans doute pour beaucoup).


Le premier extrait (Musik Non Stop - Music Non Stop en anglais), annonçant la sortie imminente de l’album débarque en novembre sur les ondes suédoises après un passage en exclusivité sur leur site officiel. L’album suit en décembre. Le temps de battre quelques records, d’empocher quelques récompenses (ça devient une habitude) et Kent sort à nouveau une version anglaise de son album en avril 2000. S’ensuivra une tournée européenne puis américaine avec notamment des arrêts en France en mai et septembre (le 26 au Trabendo à Paris). La tournée américaine sera un relatif fiasco par manque d’implication de RCA dans la promotion du groupe.




Après cette tournée Kent sort fin novembre un album de faces B et de raretés, B-Sidor 95-00.

Le groupe sort le 15 avril 2002 son cinquième album, Vapen och Ammunition (Armes et Munitions). Sortant d’un virage amorcé avec des titres comme Music Non Stop, Kent fait une place plus importante à des sonorités électro fleurant bon l’hommage aux années 80. Le groupe réalise sans doute là l’album accessible qu’aurait dû être Hagnesta Hill, et les cinq compères s’amusent à déclarer que ce serait amusant pour eux que l’album soit mal accueilli, que ça les changerait des louanges habituelles. Ils ne le considèrent d’ailleurs pas comme un album à part entière, Jocke le décrivant comme une sorte de best of uniquement composé de nouveaux morceaux.



Si ce changement de direction n’est effectivement pas du goût de tout le monde, Kent garde cependant pleinement son aspect mélancolique, ses mélodies et les riffs de guitare qui ont fait son succès. De succès il est d’ailleurs toujours question (désolé les gars, le flop sera pour une autre fois) puisque l’album se vend en Suède à plus de 80 000 exemplaires dès le premier jour.

Avec Vapen Och Ammunition, Kent semble également montrer une certaine lassitude et amertume vis à vis de leurs perspectives de carrière internationale. En effet, si on a cru pendant longtemps qu’une version anglaise de l’album serait commercialisée début 2003, il n’en sera rien, le groupe préférant se reposer quelques temps avant de revenir avec un nouvel album, une fois de plus annoncé comme très différent des précédents.




Après un silence de presque un an et demi, Kent poste un article sur son site annonçant la sortie d'un nouvel album (Du och jag döden) à l'occasion de leur dixième anniversaire. Le premier single s'appelle Max 500 et est présenté sur la scène des Grammy Awards le 9 Février 2005.

Le printemps suivant, Kent créé la surprise en inventant un nouveau concept, le concert sous chapiteau. Le groupe loue pour cela le plus grand chapiteau du monde (qu'ils doivent très certainement emprunter à leur ami Patrick Sebastiensson). Le résultat : Turné 19. une tournée à travers quatorze villes, partant de Göteborg, le 13 mai pour finir en Juin à Helsinki. Sans surprise, les billets se vendent en un temps record avec des concerts (sous chapiteau) de 36.000 personnes notamment à Stockholm et Göteborg. La "tournée" 19 se conclue le 30 juin 2005 sur la fameuse scène Orange du non moins fameux festival de Roskilde.








Le 29 octobre 2005, Kent annonce la sortie d'un maxi et en teste un premier extrait, Angsar och Evelyne, sur la scène des MTV Music Awards à Copenhague. Mais finalement, le single retenu sera Dom Som Försvann (Ceux qui ont disparu).
2005 sera donc une année forte pour Kent avec, un album, Du och Jag Döden qui se vend à plus de 200.000 exemplaires et une tournée à guichets fermés. 
La carrière musicale de Kent suit un long fleuve tranquille et 2006 s'ouvre avec les habituelles bonnes nouvelles (Kent se plaindra même parfois de l'unanimité permanente autour de ses productions). Grammy et prix Rockbjörnen (prix récompensant les artistes de la scène rock) se succèdent à un rythme d'horloge suisse. Le 3 mai 2006, Kent signe la bande son d'un documentaire




Le single, Nålens Öga (Trou de l'aiguille) a été écrit pour le bénéfice d'une campagne au profit de l'association suédoise Rädda Barnen. On retrouve ce titre dans le spot publicitaire de l'association, mais également dans la série documentaire "Det handlar om ett Barn" (Il s'agit d'un enfant). En réalité, et pour la petite histoire, Nålens Öga est en fait la réécriture d'un vieux titre de Jones och Giftet qui s'appelait Som Barn (Comme une enfant).


Contrairement à ce qui est annoncé, c'est bien sous le nom de Jones och Giftet et non Kent qu'est produite cette démo de Som Barn


Le 9 janvier 2007, mauvaise nouvelle pour les fans de Kent : Harry Mänty quitte à son tour le groupe. La motivation n'y est plus pour Harry et, à travers un communiqué laconique, Martin Sköld et Joakim Berg prenne acte de la décision, tout en assurant leurs fans que le prochain album sera le meilleur jamais produit.






Tillbaka Till Samtiden (Retour vers le Présent) sort en Suède le 17 octobre 2007. Il est suivi, dès 2008, par une tournée de 18 dates à travers la Finlande, le Danemark, la Norvège et naturellement la Suède. L'ensemble des places se vendra en un temps record de trois minutes (source kent.nu). Le succès toujours présent incitera le groupe a reprogrammer un grand nombre de dates supplémentaires. Le premier single à sortir de Tillbaka Till Samtiden s'appelle Ingenting (Rien) et sort le 17 septembre.

C'est cette année aussi qu'éclate...


... l'affaire Sony-Ericsson!




Kent et Sony Ericsson s'associent à l'occasion du lancement de Tillbaka Till Samtiden à travers le W910, un téléphone de la marque Suédo-Nippone. On a le droit à un super plan marketing qui permet à tout client intéressé par le nouveau modèle de la marque d'obtenir en exclusivité,  le nouvel album, mais également des fonds d'écran et des sonneries. Ca paraît rien comme ça mais souvenons-nous du monde d'avant l'iphone... Cette affaire fait grand bruit et divise les fans. Beaucoup affirment que Kent s'est vendu au marché (on parle de somme de 30 millions de couronnes suédois, 3.3 millions d'euro quand même).

Entre janvier et mars 2008, Kent reprend la route est effectue pas moins 30 concerts dans de petites villes de Scandinavie.

Vous retournez pas les gars, j'ai comme l'impression qu'on nous observe là...

Le troisième single de Tillbaka Till Samtiden sort au début du mois d'avril 2008. Ca s'appelle Generation Ex et c'est un des rares duo que produira Kent et encore une fois j'aimerais faire une petite parenthèse. Écoutez bien ce titre, je suis certain qu'à un moment donné, vous y verrez un petit air connu.

Kent+Camela Leierth

Moi, à la première écoute cette chanson m'a fait penser à Fade To Grey de Visage. Vous vous souvenez certainement de ce groupe des 80s? Eh bien, certain me diront surement que c'est capilotracté et que Kent ne s'est certainement pas inspiré de Fade To Grey, et que je suis un cracheur de dans la soupe...

Il n'empêche que ce n'est pas la première fois que l'impression me vient que Kent s'inspire de cette même chanson. Voici à ce propos un bootleg de Kärleken Väntar et Fade to Grey. Etonnant, non?


Voilà. Fermons la parenthèse.
 

Le 29 octobre 2008, Kent sort son antologie, la Box 1991-2008. Cette collection de dix CDs (et de nombreux inédits) est le reflet des 17 ans de carrière du groupe d'Eskiltuna. La Box contient également un livre de 96 pages constitués d'interviews, de photos personnelles et d'anecdotes. Les jaquettes des 10 CDs sont à cette occasion redessinées par Joakim Berg himself. Bref, inutile de dire que pour les inconditionnels de Kent, cette Box est incontournable.


 
La veille de Noël, le groupe sort un cadeau de Noël pour les fans. Il s'agit d'une chanson, På Drift?, qui a été enregistrée spécialement pour l'association Friends (rien à voir avec la série). J'ai déjà évoqué cette chanson dans un post, inutile donc inutile de revenir dessus.




Passons à 2009. Après une demi-année de silence, Kent sort enfin son huitième album studio, Röd (Rouge). Cet album sort dans un premier temps sous forme de téléchargement (légal cela va sans dire), avant d'être disponible dans les bacs. L'album Röd contient 11 titres et a été enregistré en moins d'un an à New York, Berlin et en Suède. Existe également une version Deluxe qui entre autres contient un livre, une clef USB ainsi que 3 vinyles. Dans la foulée, le groupe annonce une grande tournée les fera parcourir encore une fois la Suède, le Danemark, la Norvège et la Finlande.
Le jour de la sortie de l'album Kent se produit, pour une centaine de happy fews, dans les salons de l'hotel Bowery à New York. Le site internet du journal Aftonbladet retransmettra l'évènement en direct.


Voilà, le concert en entier, rien que pour toi! Allez! Kiffe!




L'année 2010 voit Kent multirécompensé, une nouvelle fois. Groupe de l'année au Guldgalan, Grammy du groupe de l'année et du producteur de l'année (prix partagé avec leur producteur Jon Schumann). Et une nouvelle fois, Kent annonce une grande tournée.
Le 28 mai sort une édition spéciale Kent du célèbre jeu de karaoké Singstar. 





Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Kent annonce dans la foulée la sortie de leur neuvième album et ce, à peine huit mois après la sortie de Röd.

En plats i Solen (Une Place au Soleil) sort le 30 juin 2010. C'est un album court (dix chansons) qui contient pour partie des titres qui avaient été mis de côté au moment de l'élaboration de Röd et comme Röd, d'ailleurs, En Plats i Solen est disponible dans un premier temps sur les plateformes de téléchargement, avant une sortie "physique" chez les bons marchands de disques! Le premier extrait de ce neuvième album sera le double single Gamla Ullevi et Skisser för Sommaren.
Energique et frais, ce nouvel opus se fraye une place au soleil des charts en atteignant les sommets (N°1 en Suède et en Finlande, N°2 en Norvège et N°4 au Danemark).


Et l'aventure suit son court... Je mettrais à jour, autant que possible, cette bio de Kent. Fatigué, je vais me coucher... mais pas avant de vous avoir passé quelques dernière nouvelles.


Tout d'abord la reprise par Joakim Berg (sans Kent) du tube des Cars. Ca s'appelle You Might Think dans la VO et ça deviens Det känns perfekt (It Feels Great en anglais... mais je me demande bien comment traduire ça en français... Je me sens très bien? Non ça ne le fait pas)...


Et une deuxième news et de taille : La collaboration prochaine (ou déjà engagée) de Kent avec le Norvégien ex-bogoss de a-ha. Je ne sais pas pour vous, mais je sens les choses moyen...


Allez! Vi hörs snart!!





1 commentaire:

  1. Chouette bio. Si je ne les aimais pas déjà tant, je me déciderais à y passer. Plus ils deviennent électro, plus je me dis que je vais décrocher. Mais je suis accro à l'écriture des chansons et je leur trouve toujours une excuse. C'est magique. Voilà, inconnus au sud, stars au nord. C'est leur histoire... Carine H.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...